The Heirs (KR)

The Heirs / The Inheritors

The_heirs_cover

Titre:  왕관을 쓰려는자, 그무게를 견뎌라 – 상속자들 / The Heirs / The Inheritors
Genre: Comédie Romantique / Mélodrame
Épisodes: 20
Chaîne de diffusion: SBS
Période de diffusion: 9 Octobre 2013 – 12 Décembre 2013

Casting Principal

Lee Min Ho -> Kim Tan
Park Shin Hye -> Cha Eun Sang
Kim Woo Bin -> Choi Young Do

Synopsis

Ils n’ont que 18 ans, mais portent le futur de la nation sur leurs épaules. Ces jeunes sont les héritiers des plus grosses entreprises du pays, d’énormes firmes multinationales. Ils sont les leaders de demain, mais assumer cette responsabilité lorsque l’on est encore lycéen, c’est loin d’être évident…

Mon Avis

Moi, si j’ai décidé de regarder The Heirs, c’est bien évidement pour le scénario particulièrement novateur que ce drama propose. FAUX (comme dirait notre ami Norman). Les histoires d’amour entre des pauvresses et des chaebols, c’est pas ce qui manque à Dramaland. Non, comme tout le monde, je me suis lancée dans The Heirs pour une simple et bonne raison : le casting clinquant. Bam ! qu’on nous jette des jeunes acteurs populaires et prometteurs (et pas désagréables à regarder) en tête d’affiche : Lee Min Ho (Boys Before Flowers, City Hunter), Kim Woo Bin (School 2013, l’excellent White Christmas), Kim Ji Won (What’s Up, To The Beautiful You) ou Choi Jin Hyuk (I Need Romance), et même Kang Ha Neul (To The Beautiful You). Au milieu de cette tribu particulièrement alléchante, vous jetez une petite Park Shin Hye (You’re Beautiful, Flower Boy Next Door, Heartstrings) qui est définitivement une des jeunes actrices favorites du grand public, et vous saupoudrez le tout d’une pincée d’idoles (Krystal de f(x), Kang Min Hyuk de CNBLUE et Park Hyung Shik de ZE :A) et vous obtenez un casting de rêve. Même pas besoin de s’attarder sur le scénario, vous me montrez tous ces noms et le drama est vendu ! Et c’est justement ça le principal défaut du drama.

The Heirs avait assez de personnages intéressants, attendrissants et différents pour explorer des histoires vraiment prenantes. Le potentiel était là, vraiment. Mais tout est passé au second plan pour développer en long en large et en travers (et dans un dégouli de « Love is the moment ») le couple principal dont l’intrigue est certainement la plus banale de toute l’Histoire du drama. Une fille pauvre, un garçon riche. Un rival riche. La famille fortunée du héros s’oppose à cette union et va mettre des bâtons dans les roues de notre couple principal. Du réchauffé quoi.

Choi Young Do ne veut que votre bien, voyons !

Choi Young Do ne veut que votre bien, voyons !

En soit, les deux personnages masculins de notre triangle amoureux avaient pourtant de quoi changer la donne. Kim Tan (Lee Min Ho) n’est pas l’héritier de base classique qu’on trouve dans tous les dramas : il est un enfant illégitime. Et là, forcément, ça complique la donne. De ce côté de l’intrigue, on trouve beaucoup de choses forts intéressantes, qui sont plus ou moins bien exploitées tout au long du drama. Mention spéciale pour sa relation avec sa mère, qui était clairement un des axes les plus réussis de la série. Aussi, son rival Choi Young Do (Kim Woo Bin) avait lui aussi une situation familiale tout aussi intéressante, mais très mal exploitée, laissée de côté au profit du triangle amoureux. Ce qui clochait réellement dans toute cette histoire, c’était le fait que le drama essayait de nous vendre un couple absolument pas crédible. Pourquoi pas crédible ? Parce que Cha Eun Sang (Park Shin Hye) n’est pas un vrai personnage, elle n’est qu’un prétexte scénaristique pour créer une confrontation entre les deux personnages principaux masculins. Tout comme le père de Kim Tan, d’ailleurs, qui n’existe que pour créer un obstacle à nos héros. Pourtant au début, elle semblait bien partie la petite Eun Sang ! Dans les quelques premiers épisodes, elle était attachante et elle avait du répondant… Mais petit à petit, elle s’efface et devient juste un objet, un trophée, une balle que les personnages masculins se renvoient. Parfois, les scénaristes lui accordent une ligne de dialogue bien écrite, pour créer l’illusion qu’elle a du répondant… Mais le personnage reste terriblement creux et n’apporte rien à l’histoire en tant que tel. Dommage que cette pseudo romance totalement bancale soit le focus principal du drama…

Le VRAI couple phare de ce drama: Chan Young et Bo Na !

Le VRAI couple phare de ce drama: Chan Young et Bo Na !

A côté de ça, on retrouve de nombreux personnages qui eux ont une réelle personnalité et du répondant (les dialogues sont de manière générales plutôt bien écrit, c’est réellement l’un des points forts du drama), mais ils sont noyés sous la tonne de « Love is the moment » qui domine le drama et leurs storylines sont englouties sous la romance principale. Et quel dommage ! Chan Young (Kang Min Hyuk), Bo Na (Krystal) et Myung Soo (Park Hyung Shik) donnaient réellement vie à ce drama, ils étaient drôles, pétillants, et on pouvait quand même par moment entrapercevoir un peu plus de profondeur dans leurs personnages, mais le drama ne leur donnait jamais l’opportunité de briller. Idem pour Rachel (Kim Ji Won) et Lee Hyo Shin (Kang Ha Neul) qui auraient pu être des personnages réellement intéressants et attachants s’ils avaient été bien développés. Et ne parlons même pas du gâchis que représente Kim Won (Choi Jin Hyuk) qui tourne en rond dans sa propre bêtise pendant largement les trois quarts du drama. Frustrant !

Quand à la « old generation », je suis tombée folle amoureuse du Secrétaire Yoon, un des rares personnages réellement bien écrit du drama, qui reste à la fois captivant et pertinent tout au long du drama. Aussi, mention spéciale au duo que forment les mamans de Eun Sang et de Kim Tan, qui comme dirait Mila devraient avoir droit à leur propre spin-off où elles pourraient par exemple… résoudre des enquêtes policières, tiens ! Au faire n’importe quoi d’autre, tant qu’elles le font ensembles moi ça me va.

Le secrétaire Yoon: tellement sexy et mature !

Le secrétaire Yoon: tellement sexy et mature !

Pour résumer, The Heirs était un drama avec un potentiel énorme, et qui s’avère du coup être une énorme frustration. Le scénario est creux au possible, mais heureusement les acteurs sont assez bons/charismatiques pour donner un semblant de vie à leurs personnages. Honnêtement, le fait qu’ils arrivent à ne pas se casser la figure avec le scénario totalement bancale qu’on leur a refourgué inspire le respect. Tout ce qui fait la force du drama, c’est le casting. Avec des acteurs différents, il n’y a pas à douter que la série aurait été un fiasco total. Mais tout n’est pas à jeter dans The Heirs, et certaines intrigues secondaires arrivent tout de même à apporter un certain intérêt au drama… Mais ne sont pas assez développée pour être un réel argument me poussant à vous convaincre de regarder.

A ne regarder que si vous êtes fans du casting, donc.

Bonus ! Contentez-vous d’écouter cette chanson et ça fera comme si vous aviez regardé les 20 épisodes de ce drama:

Publicités

3 réflexions sur “The Heirs (KR)

  1. Pingback: Dramas | Enildablog

  2. Que dire sinon que… oui, tu as bien résumé la situation. J’ai bien aimé tes inserts de « Love is the moment », soudain j’ai entendu de nouveau dans ma tête cette chanson lourdingue qui sert à créer l’illusion pendant tout le drama : l’illusion qu’on est en train de regarder un truc intense alors que c’est un gros pétard mouillé. Kim Woo Bin m’a permis de tenir jusqu’à la fin.

    • (15 ans plus tard xD) On est d’accord ! Clairement, j’ai regardé plus de la moitié de ce drama avec une seule intention: me rincer l’oeil. Voilà, c’est dit !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s