Comprendre le JessicaGate

 Comprendre le JessicaGate:

Entreprise & différence culturelle

Jessica SNSD

Depuis quelques jours, le monde de la K-Pop est tout retourné. Et pour cause !

Jessica, du group Girls’ Generation (SNSD), l’un des groupes féminins les plus connus dans le monde et surtout en Asie, vient d’être expulsée du groupe par sa compagnie, la SM Entertainment. Elle reste donc sous contrat avec la SM, mais ne fait officiellement plus partie du groupe SNSD.

Pourquoi ? A qui la faute ? Est-ce qu’elle a fait quelque chose de grave ?

Beaucoup de gens semblent ne pas comprendre ce qu’il s’est passé, ni comment elle s’est retrouvée à la porte. A priori, elle n’a commis aucun crime, aucune faute grave. Alors POURQUOI ? Pour comprendre, il faut revenir sur l’affaire par étapes.

Les faits (ou du moins : ce que l’on sait)

Pour plus de détails sur ce qu’il s’est passé EXACTEMENT, vous pouvez jeter un coup d’œil à ces articles, en anglais :

Jessica releases her official statement

Who’s the victim ? Jessica, the whole story

Pour faire simple : Jessica a décidé de lancer, en parallèle de sa carrière dans le groupe, sa propre marque. Elle souhaiterait, en effet, se reconvertir dans la mode et le design après sa carrière (rappelons qu’une carrière dans un girls’band, ça ne dure pas toute la vie…). Pour préparer cette reconversion, Jessica a lancé sa marque BLANC cet été, et travaille activement entre Hong Kong, Shanghai et New York pour signer des contrats, ouvrir des boutiques, installer des points de ventes, …

Dans un premier temps, elle n’a pas été stoppée par la SM, chez qui elle avait renouvelé son contrat récemment. En effet, aucune close ne l’empêchait de développer une activité en parallèle. Tant qu’elle était capable d’assumer ses fonctions au sein du groupe SNSD, elle pouvait donc s’occuper de BLANC.

A priori, les membres du groupe voyant qu’elle s’impliquait moins dans les activités (toujours en respectant les engagements cependant !) auraient demandé à ce qu’elle choisisse : c’est SNSD, c’est BLANC, mais pas les deux. Jessica ayant été incapable de choisir, elle aurait donc été écartée du groupe.

« Bon Jessica, maintenant tu fais tes valises et tu t’en vas, oust ! »

La réaction des fans occidentaux est donc : pourquoi la virer simplement parce qu’elle a une activité en dehors de SNSD ? Plein d’autres membres ont des activités solo en dehors de SNSD !!! C’est injuste !!!

La réaction des coréens est plutôt : elle s’est conduite de manière égoïste, c’est normal qu’ils la mettent à la porte !

Pourquoi une telle différence dans ces réactions ?

Activités solos

Déjà, il y a une chose que les gens oublient. Quand Sunny participe à une émission de TV réalité, quand Sooyoung ou Yoona jouent dans un drama, quand Taeyeon chante une OST, oui ce sont des activités SOLO, mais dans elles le font en tant qu’artistes de la SM, elles le font en tant que représentantes de SNSD dans le cadre de leur contrat avec la SM.

BLANC, la marque de Jessica, est une activité totalement indépendante. La SM n’est pas actionnaire de la marque, elle n’a pas son mot à dire, elle ne touche rien dessus. Evidemment, la SM n’est pas contente que Jessica utilise son image de « Jessica des SNSD » pour faire de la publicité et générer un revenu sur lequel la SM n’a aucun droit.

Mais ce n’est pas là que réside le vrai problème.

Nope, c’est pas ça le problème…

L’entreprise en Asie, l’entreprise en Occident

Le vrai problème, et la raison pour laquelle beaucoup de gens en Europe et en Amérique ne le comprennent pas, réside dans la vision de l’entreprise et du travail en Corée.

En Corée, on ne gère pas une entreprise comme en France, on ne travaille pas comme en France. Ceux qui ont lu, par exemple, Stupeur et Tremblement d’Amélie Nothomb (dont l’intrigue se déroule au Japon, mais le problème est le même), visualiseront certainement le problème qui réside vraiment dans les agissements de Jessica.

Elle s’est, de manière indépendante, assurée un avenir pour elle-même. Elle a décidé de réaliser son rêve et de travailler pour elle. Elle a lancé sa boite, elle est devenue une business woman, elle travaille dur.

Et si ces agissements sont en total adéquation avec le « Rêve Américain » et tout ce qu’on encourage et valorise en Occident, ce n’est pas le cas en Corée.

Et oui. Je sais, c’est blasant.

En Corée, on s’attend à ce que vous fassiez preuve d’une dévotion TOTALE envers l’entreprise. Vous ne travaillez pas pour vous, vous travaillez pour l’entreprise. L’entreprise (la SM et donc SNSD) doit passer avant vos propres intérêts (BLANC).

Ainsi, le comportement de Jessica, qui est à nos yeux occidentaux tout à fait normal et même la preuve d’une grande détermination et d’une grande ambition est perçu en Corée comme une faute, un manque de respect envers l’Entreprise, et un crime grave : de l’individualisme.

On a du mal, nous, fans à l’autre bout de la planète, à comprendre ce qui est réellement reproché à Jessica dans cette affaire. Mais c’est ça, sa faute : avoir fait preuve d’initiative et d’individualisme, et ne pas avoir été capable de se dévouer entièrement à son employeur.

Voilà pourquoi le public coréen n’a que ce mot à la bouche « égoïsme », alors que les fans occidentaux jugent que sa décision était honorable.

Deux sociétés différentes, deux points de vue différents. Et l’un n’est pas plus valable que l’autre.

Dans tous les cas, je souhaite tout de même bonne chance à Jessica. J’espère qu’elle réussira à accomplir son rêve!!

Publicités

3 réflexions sur “Comprendre le JessicaGate

  1. Pingback: Editos | Enildablog

  2. C’est un article intéressant mais un peu caricatural : l’opinion des (netizens) coréens est loin d’être unanime concernant Jessica, si on en croit Netizenbuzz. C’est d’ailleurs presque inhabituel, car je trouve que les opinions qu’on peut lire sur ce site sont trop souvent désespéramment homogènes.

    • Heureusement que l’opinion est loin d’être unanime ! Le contraire serait vraiment inquiétant.
      J’ai surtout écrit cet article car je voyais beaucoup de gens s’étonner du fait que le mot « selfish » revienne aussi souvent, et ne pas comprendre les reproches exacts qui étaient faits à Jessica.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s