The Three Musketeers [KR]

the three musketeers

Titre: 삼총사 / Samchongsa / The Three Musketeers
Genre: Historique, action, comédie, romance
Épisodes: 12
Chaîne de diffusion: TVN
Période de diffusion: 17 Août 2014 – 2 Novembre 2014

Casting Principal
Jung Yong Hwa – Park Dal Hyang (d’Artagnan)
Lee Jin Wook – le prince So Hyun (Athos)
Yang Dong Geun – Heo Seung Po (Porthos)
Jung Hae In – Ahn Min Seo (Aramis)

Synopsis

Le jeune Park Dal Hyang quitte son lointain village pour passer l’examen d’entrée dans l’armée. Mais une fois dans la capitale, les choses ne se passent pas exactement comme le jeune homme naïf et malchanceux les avait imaginées… Lors d’une nuit plutôt agitée, il fait la rencontre de trois hommes mystérieux qui se présentent comme étant les Trois Mousquetaires.

Mon avis

C’était trop court, vivement la saison 2 !
Car en effet, The Three Musketeers a un format différent des dramas habituels : 3 saisons de 12 épisodes. Pour l’instant, seul la première a été diffusée.

A la base, si j’ai voulu voir ce drama, c’est de toute évidence pour Jung Yong Hwa (et aussi parce que Mila me l’a vivement recommandé). J’ai lu beaucoup de critiques positives sur le jeu de Yongyong, comme quoi il s’était beaucoup amélioré depuis You’re Beautiful et Heartstrings (je n’ai pas regardé Marry Him If You Dare), et du coup j’avais vraiment envie de voir comment il avait évolué en tant qu’acteur. Dans YB, je ne trouvais pas Yong Hwa foncièrement mauvais. Le rôle n’était simplement pas adapté à ces capacités. Pour pouvoir jouer de manière intéressante le « beau goss discret secret mystérieux », il faut être capable d’exprimer beaucoup de nuances tout en gardant le côté stoïque qui fait la spécificité de ce type de personnage. Hors il était clair que petit Yongyong n’étais pas capable d’autant de subtilité, et du coup son personnage manquait clairement de personnalité. Mais je ne considérais pas non plus Yong comme un mauvais acteur parce que en regardant le drama, ce n’était clairement pas Yong Hwa que j’avais à l’écran, mais bien un autre personnage (avec certes peu de personnalité). Yong est quelqu’un de naturellement très expressif et agité, et du coup interpréter un personnage aussi calme et rigide que Shi Woo, tout en retenu, représentait vraiment un défi. Dans Heartstring, il a de nouveau hérité d’un rôle du même type, et on a donc droit, de nouveau, à une prestation fade. Ce n’est clairement pas un type de rôle fait pour lui, pour que Yong soit bon, il faut qu’on le laisse s’exprimer. Et c’est heureusement le cas dans TTM, et ça faisait vraiment longtemps que j’attendais ça ! Park Dal Hyang est un jeune homme dynamique, drôle, naïf, et très transparent, et on sent que Yong Hwa est beaucoup plus à l’aise dans ce type de rôle : il transmet avec naturel les émotions de Dal Hyang et rend le personnage attachant. Dans l’ensemble il fait du très bon boulot, et ça se voit qu’il s’éclate dans ce rôle !

Comment ne pas aimer Dal Hyang ?

Voilà, j’ai dit ce que j’avais à dire sur Yong Hwa, maintenant il est temps de vraiment parler plus en détails du drama. Honnêtement, je n’ai jamais lu l’œuvre originale de Dumas, j’ai vu un ou deux adaptations cinématographiques des Trois Mousquetaires il y a quelques années, mais je ne suis absolument pas une spécialiste du sujet. Je connais l’histoire dans les grandes lignes, mais pas assez pour juger l’aspect « adaptation » de ce drama. Je ne sais pas à quel point il était fidèle au roman, à l’intrigue, et aux personnages d’origines, donc je vais juger ce que j’ai vu, sans chercher à comparer. De toute façon, en transposant l’histoire en Corée, j’imagine qu’ils ont du prendre pas mal de libertés par rapport au scénario de base. Le fait est que l’intrigue est intéressante et bien construite, c’est prenant, on entre vite dedans. Les fusion-saeguks sont bien souvent des dramas plus longs que la moyenne (donc plus longs que 16 épisodes), et ils se permettent donc une introduction plus longue, quelques épisodes en début de drama uniquement consacrés à l’enfance des personnages, … TTM est au contraire un drama plus court que la normale (seulement 12 épisodes !) donc on entre directement dans le vif du sujet, et les éventuelles scènes relatant la jeunesse des personnages sont introduites en cours d’histoire sous forme de flashback. On a bien quelques faux suspens, quelques retournements de situation sortis du chapeau qu’on voit arriver gros comme des éléphants, mais dans l’ensemble le scénario est vraiment captivant, les personnages (principaux ou secondaires) sont vraiment intéressants, et la réalisation est dynamique. J’ai bien aimé les écrans divisés, ça apporte un peu d’originalité et de dynamisme au storytelling, il n’y en avait pas trop non plus, juste ce qu’il fallait. Les décors et les costumes étaient superbes, et les musiques, bien que prenantes et dans le thème, ne se distinguaient pas réellement. Tout de même, mention spéciale pour Bar Bar Bar en version 17ème siècle : magique ! (mais bon tant qu’à faire, ils auraient pu reprendre une chanson de CNBLUE… Radio par exemple, comme ça Mila aurait été contente !)

Attention, il rigole pas le petit Dal Hyang!

Maintenant, attaquons les personnages !
J’ai déjà parlé de Yong Hwa, et de sa performance plus que satisfaisante, mais laissez-moi quand même vous parler de Dal Hyang. Ce que j’aime chez lui, c’est qu’il est gentil, naïf, loyal et franc, mais qu’il n’est pas stupide pour autant. On constate très vite que Dal Hyang est en effet rusé et plein de ressources, qu’il est capable d’analyser une situation et de réagir très vite. Et si au début drama il se fait avoir facilement, il apprend de ses erreurs et devient plus mature. Même si son innocence en prend un sacré coup, il reste quand même drôle, sincère et spontané. Dal Hyang est un personnage particulièrement attachant, non seulement pour les téléspectateurs pour aussi pour tous les autres personnages du drama.

Les premiers à s’attachant à notre brave Dal Hyang, ce sont les Trois Mousquetaires, et en particulier Seung Po et Min Seo. Ils adoptent immédiatement le jeune homme et décident de le prendre sous leur aile. Malheureusement, j’ai trouvé que ces deux personnages n’étaient pas assez développés : on nous présente rapidement leur histoire et d’où ils viennent, mais c’est très limités. Evidemment, le format et la complexité de l’intrigue ne permettaient pas d’insister plus sur leur histoire, mais j’espère que les deux prochaines saisons nous permettrons d’en apprendre un peu plus sur eux.

Seung Po & Min Seo

Un autre brave homme qui s’attache rapidement à notre Dal Hyang adoré, et aussi accessoirement le dernier des Trois Mousquetaires, c’est le Prince. Il ressent d’ailleurs quasi immédiatement un besoin irrépressible de lui faire des câlins (ou presque), et il le dit « Je sais que je devrais le punir / le bannir / l’excommunier mais en vrai j’ai grave envie de lui servir un verre / le consoler / lui faire des papouilles » (ok pas mot pour mot mais c’est l’idée générale). En dehors de son amour pour Dally-chéri, j’ai aimé le fait que le Prince soit un personnage très équilibré. Ce que je veux dire, c’est qu’il a une position sérieuse, de vraies inquiétudes, qu’il œuvre de manière concrète pour sauver son pays, mais à côté de ça il a la tête sur les épaules et beaucoup d’humour. C’est un personnage indéniablement sérieux et important, mais qui a un côté très humain. Il n’est pas over-dramatique, il est très taquin (avec les Mousquetaires mais aussi parfois avec sa femme), et cet aspect de sa personnalité lui donnent du relief. Le Prince n’exprime pas facilement ses émotions, et sa position au palais implique qu’il doit faire preuve de beaucoup de retenue. Cependant, de temps en temps, il laisse son côté plus malicieux prendre le dessus. En fait, le personnage est à l’image du drama : même si TTM n’est pas une comédie, l’aspect comique a tout de même une place plus importante que dans la plupart des fusion-saeguks que j’ai pu regarder. Il y a un bon équilibre entre les scènes légères avec des éléments amusants, et permettant de mettre en avant la franche camaraderie entre nos Mousquetaires, et les scènes d’actions ou les scènes plus sérieuses, qui apportent du piquant au drama. Par contre, pour en revenir au Prince, je m’inquiète pour lui : je sens qu’il va en baver dans la saison 2, aïe aïe aïe ! Hâte de voir comment il va gérer ce qui risque de lui tomber dessus.

Coquin le Prince !

On a deux personnages féminins qui occupent un rôle particulièrement important (et un troisième qui fait une apparence assez anecdotique dans cette saison, mais qui est évoquée de nouveau dans le dernier épisode et que donc j’espère voir revenir dans la saison suivante !) : la Princesse, femme du Prince donc, et la mystérieuse Mi Ryung/ Hyang Sun. J’ai vraiment adoré la Princesse : si au début elle peut paraitre un peu « bêbête », elle va bien se rattraper au fil du drama. Elle va non seulement devenir vraiment attachante, mais elle va aussi prendre de l’assurance et il y a une scène où je l’ai trouvée limite badass. Oh yeah, bien joué Princesse !! Quant à Hyang Sun… disons qu’elle fait une très bonne antagoniste. Je ne veux pas en révéler trop sur elle pour ne pas spoiler, mais le personnage est vraiment intéressant, et j’ai aimé la manière dont son histoire est révélée. On ne nous balance pas tout, les éléments sont dévoilés un peu au compte goute au fil des épisodes, si bien qu’on ne sait jamais vraiment de quel côté se ranger : c’est une méchante ou une incomprise ? Son personnage est assez complexe, et elle parvient à nous tenir en haleine jusqu’au bout.

Du côté des personnages secondaires, mention spéciale pour Pan Se, le serviteur de Dal Hyang. Drôle, intelligent et loyal, c’est le compagnon idéal pour notre apprenti mousquetaire ! L’amitié qui se développe entre les deux personnages est très jolie (et BIM ! une bromance de plus au compteur de Dally-chéri !)

Vous l’aurez compris : que vous soyez fans ou non du roman de Dumas, je vous conseille fortement de jeter un coup d’œil à The Three Musketeers. Même si vous n’êtes pas particulièrement réceptifs aux drama historiques : le format court et le dynamisme de la narration le rendent très abordable et agréable à regarder. Le casting est bon, et on sent une bonne alchimie entre les acteurs. Hâte de voir la saison 2 maintenant !!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s